"Voyageuse, écrivain, photographe"

2 janvier 2018



2018.
Un au revoir définitif à ce 2017 qui m'a vu devenir maman.
SA maman.
L'année la plus folle, incroyable, enivrante, magique, époustouflante de ma vie. 
Voilà un si long moment que je ne suis pas venue fouler les sols de cet espace qui m'est pourtant si cher.
Ce carnet de voyages, ce carnet de route, ce carnet d'émotions, ce carnet d'idées et de rêves. Ce carnet de vie. 
Depuis le 23 juin 2017, depuis que Lou est né, depuis que je suis moi-même re-née, je n'ai pas pris le temps de soigner cet endroit. Ni même d'y penser parfois. À dire vrai, je pensais même ne jamais revenir. Tombée dans les pièges et la facilité d'Instagram. 

Et puis ce premier jour de 2018, au détour de mes pérégrinations sur le réseau social, l'électrochoc. J'ai appris comme ça, avec quelques mots et quelques photos, la disparition d'une talentueuse jeune femme que je plaçais haut très haut dans mon estime, haut très haut dans ma reconnaissance, haut très haut dans mon inspiration. 
Julie Sarperi: voyageuse, écrivain, photographe. 
La protagoniste féminine du duo des Carnets de Traverses. 
LA personne qui m'a donné envie de bâtir mon carnet à moi, et donc d'une certaine façon, de me découvrir et de devenir moi. Qui m'a donné envie de progresser derrière mon objectif. Qui m'a donné envie de me livrer davantage. Qui m'a donné envie de voyager. 
LA personne qui m'a fait rêver à un métier utopique, qui m'a fait rêver à devenir moi aussi une poétesse des voyages, des émotions, des mots et des images. 
Ce premier jour de 2018, c'est en me voyant profondément peinée que mon papa - qui comme tous les papas, ayant foi en moi - m'a conseillé de continuer mon propre carnet, pour honorer sa mémoire et lui être reconnaissante de la façon la plus évidente. Ses mots ont résonner/raisonner très justement en moi. Je sais que tu me lis, merci papa! 

Alors je reviens. 
Prenez ça un peu comme une bonne résolution de 2018. Une résolution que je ne réussirai probablement pas à tenir mais pourquoi ne pas essayer?
Réécrire ici. Rendre cet espace plus... moins... comment vous expliquer? 
Rendre cet espace plus proche de ce que je suis vraiment aujourd'hui et de ce que j'ai envie d'être. 
Un espace moins factuel, plus rêveur, plus poétique, plus artistique peut-être. 

Je voudrais avoir le temps bien-sûr de faire correctement les choses mais vous savez, le temps me manque. 
Je vais faire comme je peux, aussi résolument que possible.
J'ai envie d'évoluer dans cet espace comme ma vie et mes envies ont évoluées elles aussi. 

Je vais essayer... 
Juste pour ce titre, ces qualificatifs que Renaud - le mari de Julie - lui a donné tragiquement de façon posthume... juste pour ces mots qui me font tant rêver. Pour ces mots qui méritent, eux, de continuer à vivre. Pour ces mots qui m'habitent un tout petit peu moi aussi, moins que Julie, mais au fond du cœur. 

Voyageuse, écrivain, photographe.
 
Pour illustrer ces mots, des morceaux de celui qui m'inspire le plus, depuis six mois déjà... Lou.

4 commentaires

  1. Je suis très heureuse de te retrouver sur ce blog, malgré le départ de ton amie inspiratrice. Merci à elle de t'avoir donné l'envie.
    Merci à ton père de t'avoir poussé à renouer avec ton blog.
    Année 2018 exceptionnelle pour moi aussi puisque je suis devenue "Grand-Tatie Sylvie" de ce PetitLou !
    Gros bisousssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacré Grand Tatie Sylvie en plus !!!
      Et toujours fidèle au poste ! MERCI !
      Gros bisouuuuuus

      Supprimer
  2. quel plaisir de te lire à nouveau.Tu écris terriblement bien, les mots vibrent, touchent, ça danse, ça déroule, ça caresse... bref tes mots vivent et résonnent en moi et c'est juste une musique que j'aime écouter.
    Je t'embrasse très fort et tu continues, hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Frédérique, comme d'habitude tes mots me touchent tout particulièrement, non seulement parce qu'ils sont profondément gentils, mais aussi et surtout parce qu'ils viennent de toi ! Ke suis très fière !!!
      Je continue rien que pour ça!
      MERCI !!!
      Je t'embrasse très fort moi aussi !

      Supprimer

ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.